Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Durant près d'une heure, Mr Jozef Smets Directeur du département Afrique sub saharienne, et Mr Frédéric Meurice, Coordinateur pour la politique sahélienne, ont échangé avec Jeddou Abdel Wahab, vice président, Claudio Guthman, secrétaire, Dia Amadou, administrateur, et Maryvonne Maes, Présidente de l'IRA Belgique



Nous avons sollicité leur soutien pour qu'une libération sans condition de Biram Dah Abeid intervienne sans délai, vu qu'il a été élu député à l'Assemblée nationale qui est convoquée pour le 1er octobre. Nous avons aussi évoqué les nombreux problèmes de violations des droits de l'homme, d'injustice et de discrimination.



Les diplomates se sont montrés très réceptifs à nos arguments, ils ont proposé des mesures concrètes d'intervention dans un avenir très proche et ensemble, nous avons décidé d'approfondir une collaboration qui s'annonce très positive.

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le président de l’organisation abolitionniste IRA-Mauritanie Biram Dah Abeid a déclaré lundi dans un entretien à Cridem que le régime du président Ould Abdel Aziz tentait d’abuser de la communauté internationale. 

M. Abeid était interrogé sur la décision de justice de la Cour criminelle de Nouadhibou, qui a condamné le 28 mars 2018 dans deux affaires distinctes deux personnes, une femme et un homme, respectivement à 10 ans et à 20 ans de prison ferme pour esclavage. Une première en Mauritanie.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Terrifiant, il y'a des mauritaniens qui croient qu'en 2017, lutter contre l’esclavage, le racisme, les inégalités, la féodalité etc.... peut conduire vers le désastre, voire la dislocation de la Mauritanie en tant qu'État nation. Ces propos viennent souvent de mauritaniens particulièrement, les soi disant intellectuels qui prennent tout leur temps à griffonner des âneries en toute fierté sur la toile et dans la presse sans honte ni gêne.

On n'a pas besoin de visiter le pays pour comprendre que nous sommes à des milliers d'années de la lumière vraie. Il suffit de lire la presse mauritanienne, les forums mauritaniens et réseaux sociaux.

Le problème de la Mauritanie d'aujourd'hui, ce n'est certainement pas l'ignorance mais la mauvaise foi qui est adoubée par la récompense du plus grand tricheur à chaque fois, de nos rois dieux vivants militaires depuis en 1978. Nous avons des instruments instruits humains non des intellectuels. Franchement notre retard par rapport au reste du monde vient de là et osons le dire sans complexe ni rancune en l'affrontant.

 

Diko Hanoune via facebook


 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

EN CONSTRUCTION!!